La tisane, certains appelaient ça « la médecine des simples » si chère à nos grands-mères. Cette médecine naturelle peut rendre encore beaucoup de services. Les tisanes et leurs bienfaits quels sont-ils ?

 

Quel intérêt à boire une tisane ?

Tout d’abord, je dirais, que c’est une forme simple, facile à préparer et surtout très facile à assimiler.

La tisane fait partie de la phytothérapie au même titre que les gélules ou bien les huiles essentielles. Leur point commun, c’est l’origine végétale et le choix des plantes, le moins toxique possible, bien entendu. Les plantes utilisées pour les tisanes renferment des principes actifs (qui se libèrent lors de l’infusion).

Les tisanes et leurs bienfaits  ? 

Elles sont très peu caloriques, elles contiennent des principes actifs de plantes comme ; des antioxydants, des vitamines, des minéraux etc…).  On les utilisait dès l’antiquité pour soulager de nombreux maux.

Les tisanes et leurs bienfaits

Comment distinguer les tisanes ?

Je dirais qu’il y a la tisane de confort qui participe au bien-être, celle que l’on prend volontiers après un repas, et surtout un repas copieux, ou celle du petit déjeuner. Et puis il y a, celle plus concentrée, qui permet de prévenir ou de soigner, ou encore en complément de traitement.

 

Comment acheter et conserver les plantes pour tisanes ?

Pour ma part, je vous conseille d’opter pour des tisanes BIO, afin d’éviter des résidus de pesticides et d’engrais chimiques qui pourraient se retrouver dans votre tasse.

Vous pouvez les acheter chez un herboriste, en pharmacie, en boutique bio ou encore chez certains producteurs qui peuvent assurer leur qualité.

Ces plantes se trouvent :

  • Soit en vrac, soit en sachets, soit encore sous forme lyophilisée (on reconstitue la tisane en ajoutant de l’eau).
  • On doit trouver ces plantes coupées menu surtout lorsqu’elles sont présentées en mélange.
  • Il faudra les conserver à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur.
  • C’est intéressant, d’utiliser de la toile de jute ou également du papier kraft, ou un verre protégé.
  • Ne pas oubliez de noter la date d’achat sur l’emballage, afin de respecter les péremptions.
  • Quant aux tisanes lyophilisées, il faudra les conserver absolument à l’abri de l’humidité.

Comment se prépare une tisane ?

Pour préparer une tisane, on utilise des feuilles, des fleurs fraîches, même sèches, des racines de plantes des tiges. On utilise également, des graines et aussi des épices.

Les tisanes et leurs bienfaits.

On trouve différents types d’utilisation des tisanes!

  • L’infusion
  • La décoction

L’infusion

Pour faire infuser une tisane, on utilise les parties tendres de la plante (feuilles, fleurs). On fait frémir un litre d’eau, et on verse cette eau frémissante, sur les plantes que l’on a pesées au préalable sur une balance de ménage. On laisse infuser 10 minutes à 15 minutes et on filtre soigneusement.

Suivant la quantité de plante utilisée, la concentration finale sera variable allant d’une tisane dite « de confort » à une tisane médicamenteuse (beaucoup plus concentrée).

Prenons un exemple :

Si vous préparez une infusion de feuilles d’eucalyptus (antitussif et antiseptique respiratoire) :

  • Pour 5 g de plantes dans un litre d’eau, ce sera une tisane de confort, agréable et de bon goût :
  • Pour 50 g de plantes dans un litre d’eau (soit 5 %), on aura une infusion foncée, concentrée, de goût moins agréable (puisque plus fort) mais par contre très efficace. (Vous pouvez pour ce dernier demander conseil à l’herboriste ou au pharmacien).

 

L’infusion permet aux principes actifs des végétaux d’être libérés. On choisit les plantes en fonction des bienfaits souhaités. On peut même les combiner pour booster leurs effets.

La décoction

Qu’est-ce que la décoction ?

On obtient la décoction en faisant cuire les parties de la plante dans l’eau, jusqu’à ébullition. Vous mettrez les plantes, une fois pesées, directement dans l’eau froide. Puis vous ferez bouillir l’ensemble 10 minutes et enfin vous laisserez reposer 5 minutes en couvrant sans oublier de filtrer. Pour une décoction, on utilise des parties plus dures de la plante telles que les racines, les fruits, et l’écorce.

Après ébullition, on coupe le feu, on filtre et on peut boire. Ce procédé est plus efficace pour extraire les principes actifs d’une plante ligneuse (dont la tige a la consistance du bois). On l’utilise pour les racines, les écorces, l’aubier ou deuxième écorce, les fruits ligneux, les aiguilles et les feuilles dures.

Conseils pour bien utiliser les plantes 

  • Il est conseillé de préparer les décoctions la veille au soir et de laisser reposer toute la nuit, sauf à vouloir obtenir une boisson chaude pour le petit déjeuner. On peut toujours laisser reposer la préparation dans un thermos, afin de conserver la température de la boisson.
  • Il est possible de préparer des décoctions avec les plantes traditionnellement employées en infusion. Cependant, les parties fragiles, telles la plupart des pétales de fleurs, peuvent ne pas supporter le traitement de choc thermique imposé par la décoction.
Les tisanes et leurs bienfaits

Exemples courant de plantes à décoction : l’aubier de tilleul, l’aubier de lapacho, la feuille de romarin, d’oranger ou de sarriette, la fleur d’hibiscus (appelée aussi karkadé ou bisspa), la queue de cerise.

Remarque :

  1. Préférez une eau faiblement minéralisée.
  2. Le plus important est le dosage que l’on mesure en pourcentage par rapport à un litre d’eau.

Par exemple, une tisane à 3 % correspond à 3 grammes de plantes pour 100 grammes d’eau, soit 30 grammes de plantes pour un litre d’eau.

  1. Une tisane devient médicinale quand elle est suffisamment concentrée, c’est-à-dire au-delà de 2 % ; en dessous on parle de tisane de confort, d’où l’importance de la concentration et de bien peser les plantes.

Évaluation des correspondances, dans le cas où vous ne pouvez pas peser vos plantes

Une cuillère à dessert équivaut à ………………………………….    5 g

Une cuillère à soupe équivaut à ……………………………………. 10 g

Une poignée équivaut à …………………………………… 40 g

4. La tisane doit être conservée au frais si elle n’est pas immédiatement consommée (vous pouvez la conserver dans un thermos). Par contre, il ne faut jamais la réchauffer car il y a des risques de développement bactérien.

5. En dehors des tisanes très efficaces, certes, qui nécessitent une préparation, il existe de nombreuses formes galéniques dont la prise est plus facile.

    • Comme la forme la plus utilisée, c’est la gélule de plante, à l’intérieur on y trouve une poudre totale, ou un extrait sec.

Quels sont les avantages de boire une tisane ?

  • D’abord, la tisane est sans calorie lorsqu’elle est prise nature, bien entendu.
  • Sans caféine, donc non excitante.
  • Nous l’avons vu, certaines tisanes ont des vertus thérapeutiques. Et d’autres facilitent la digestion, d’autres le sommeil et la détente.

Y a-t-il des inconvénients ?

  • A très forte dose, elles peuvent avoir des effets indésirables (d’où l’intérêt de respecter les dosages).
  • Le choix d’une tisane a son importance. Certaines peuvent présenter des risques. C’est le cas de :
  • La noix de muscade: si elle est inoffensive lorsqu’on la saupoudre sur les aliments, elle peut, en infusion concentrée, avoir de graves effets allant jusqu’aux hallucinations.
  • L’origan et ses propres parentes, comme la marjolaine, ont un effet stimulant et favorisent l’insomnie (au-delà de 4 tasses par jour).

Les tisanes et leurs bienfaits. Qu’elles sont les tisanes les plus utilisées ?

  • Les tisanes pour dormir: la camomille, la passiflore, l’oranger bigaradier, la mauve, permettent de se relaxer et d’avoir un sommeil réparateur.
  • Celles à prendre pour mieux respirer durant l’hiver lors d’un rhume, d’une bronchite et autre: le thym, la menthe, le gingembre.
  • Les détox: intéressantes après les repas de fêtes par exemple ; les feuilles d’ortie, le romarin, le pissenlit, la menthe poivrée.
  • Les tisanes qui aident à la digestion: la badiane, les graines de cardamome, l’anis vert et la coriandre.

 

Les tisanes et leurs bienfaits. Qu’elles sont les marques les plus connues en bio

En forme simple prêtes à infuser : « Les jardins de Gaïa »,  « Thés de la Pagode »,  « Yogi-tea », « Léa-nature », « Jardin bio »…

Mon conseil de naturopathe

Les tisanes et leurs bienfaits Pour un sommeil difficile

Par les temps qui courent, l’insomnie et les troubles du sommeil perturbent le quotidien de beaucoup. Commençons par nous intéresser aux causes (anxiété, peur de l’avenir, surmenage, douleurs, excitants et même médicaments) pour mieux les traiter.

Dans ce domaine la phytothérapie est d’un grand secours.

Que peuvent amener les plantes ?

  • Leurs effets se fera sentir au bout de quelques jours, de manière douce mais sans danger (nous l’avons vu, en respectant les doses).
  • Pour une bonne action, il faudra prévoir, une prise au dîner et une prise au coucher, ce qui renforcera l’efficacité.
  • Aubépine aura une action sur le rythme cardiaque, elle diminuera les palpitations (anxiété, angoisses…),
  • Escholzia, améliore les difficultés d’endormissement.
  • La valériane permet d’éviter les réveils nocturnes et donc de retrouver un sommeil réparateur.
  • La passiflore, pour éviter les réveils précoces.
Les tisanes et leurs bienfaits

Pour résumer

Les tisanes et leurs bienfaits !

Boire des tisanes est une manière simple et efficace de préserver et maintenir sa santé. Elle fait partie de la phytothérapie une médecine douce et naturelle. N’ayez pas peur d’en user, ce sera tout bénéfice pour vous.

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous êtes bien inscrits à la newsletter ! Vous recevrez celle-ci dès confirmation de votre email :)